UA-16158519-1

Lecture à Madame Le Juge avant la restitution du travail des experts (contre expertise Airbus)

banderolle

« Madame le Juge,

Membre du bureau de l’association « Entraide & Solidarité AF447», je tiens à vous remercier au nom des familles de victimes que l’association représente, d’avoir été à notre écoute durant ces cinq difficiles années et de nous avoir conviés à cette réunion. Les familles y sont très sensibles.

Nous vous assurons, Mme le Juge, de notre confiance, et espérons que la justice  saura faire en sorte qu’un procès équitable se tienne dans les meilleurs délais et les meilleures conditions.

Par contre, nous ne félicitons pas  le collège d’experts pour son travail d’analyse et la contre expertise menée.

Des jours, des semaines, des mois leur ont été nécessaires pour donner une vérité, leur vérité.

L’origine de la catastrophe a disparu comme par magie !

Un seul coupable ! Les pilotes

Un constructeur lavé de tout soupçon !

Pour tout dire nous considérons ce contre-rapport comme une insulte à la vérité et à la justice tant il transpire la partialité, aussi bien par les conditions dans lesquelles il a été établi que par les conclusions auxquelles il aboutit.

Exit les problèmes de PHC, des sondes Pitot, de recrudescence d’incidents durant l’année qui a précédé le crash, de dysfonctionnements des instruments et des indicateurs dans le cockpit.

Les premiers experts que vous avez nommés étaient-ils à ce point incompétents pour être ainsi déjugés par les seconds ? L’examen comparé de l’un et l’autre rapport permet sans grande difficulté de voir où se trouvent compétence et rigueur. Et ce n’est certainement pas du côté des contre-experts.

Nous, familles de victimes ne recherchons que la vérité. Nous considérons qu’elle nous est en la circonstance refusée, sacrifiée sur l’autel d’intérêts prétendument supérieurs servis par des experts au sujet desquels nous sommes en droit de nous interroger sur la compétence ou pire, l’indépendance et l’honnêteté, au moins intellectuelle.

Je ne ferai pas ici la liste des manquements inacceptables de  leur travail que chacun a relevé et que nous vivons comme une véritable forfaiture.

Madame le juge, nous, familles de victimes, ne poursuivons qu’un seul but, écrit sur nos

T-shirts blancs :

La vérité, un procès juste et exemplaire avec les DEUX entités mises en examen, c’est-à-dire AIR FRANCE et AIRBUS.

Soyez assurée Madame le Juge, que la défiance à l’égard de ces experts que nous voulons ainsi manifesté est à la mesure de la confiance que nous plaçons dans la Justice. Puissions-nous ne pas être déçus.

Notre association estime donc de son devoir (de quitter la salle momentanément afin ) de vous signifier, Madame le Juge, notre mécontentement. »

>> Cliquez-ici pour accèder à la vidéo (AFP)

4b005eacca1d422de1484575f1a07412^^^^^^^^^^^^^^